Verger conservatoire

Historique du projet :

Fin 2014, Saint Gilles Nature Environnement (SGNE) a lancé l’idée de planter un verger conservatoire citoyen sur un terrain communal disponible (et bien sûr non constructible).

Après visite de différents sites potentiels intéressants, en concertation avec deux élus de la municipalité (dont Raymond Coz, adjoint à l’environnement), le choix s’est porté sur le site du « Perthuis Chaud » d’environ 5 000 m2 (parcelles cadastrées A 70 et E 1661).

Le projet de verger conservatoire a été validé par une délibération municipale du 17 novembre 2015 (avec vote à l’unanimité).

Objectifs :

  • renouer avec un patrimoine breton ancien en sauvegardant des variétés anciennes de pommes (et poires) longtemps menacées de disparaître,
  • contribuer à la protection de la biodiversité (variétés gustatives et rustiques,…)
  • créer un lien social et pédagogique (enfants, écoles, …)
  • valoriser des espaces communaux dans l’intérêt collectif et citoyen

Convention entre la mairie et SGNE :

Une convention d’occupation temporaire de l’espace public a été signée le 9 décembre.

Préparation :

Après implantation par piquetage du futur verger (début décembre 2015), les trous de plantation (45 trous en 4 rangées + 4 trous prévus pour des poiriers) ont été réalisés le 11 décembre 2015 par Sébastien Cohan (entreprise de terrassement de St Gilles) à l’aide d’une minipelle.

Nous avons eu la satisfaction de trouver de la bonne terre quasiment partout (2 à 3 trous de moindre qualité avec caillous).

DSCN0861 DSCN0855

Plantation des porte-greffes :

Au printemps 2016, les porte-greffes ont été plantés. Les racines ont été pralinées avec de la bouse de vache et de l’argile pour faciliter la reprise :

Parrainage :

SGNE offre la possibilité de parrainer un ou plusieurs arbres fruitiers pour la somme minimale de 15€.

Grâce à cette contribution symbolique, vous participerez à l’aménagement d’un bel espace planté ouvert à tous, à la réduction concrète du stock de CO2 dans l’atmosphère.

Vous pourrez proposer le choix d’un greffon en mars 2016 ou 2017, et veiller à la bonne santé de votre arbre…

Comme il s’agit d’un verger conservatoire, il nous faudra recueillir des greffons d’une vingtaine de variétés locales (de pommiers à cidre ou à couteau) ; si vous en avez chez vous ou si vous en connaissez dans votre entourage, vous pouvez nous joindre pour proposer des greffons, car c’est la bonne époque pour les prélever (P. Dalibot: 0681165581, J.­B. Moisan: 0673306877 ou B. Heyman: 0601789744)

Ensuite, vous serez associés à toutes les étapes de l’installation du verger et de l’entretien des jeunes plants.

Remplissez et envoyez nous le formulaire de parrainage ou rendez-vous sur la page de contact pour demander votre parrainage !

Pancarte

Une pancarte a été créée pour indiquer le verger, elle a été placée à l’entrée du verger.

Arbre dédiée à Catherine Le Guernec

Le premier arbre du verger sur lequel se trouve la pancarte est dédié à Catherine Le Guernec, adhérente SGNE, décédée brutalement en avril 2016.

Remise du chèque de 1000 € par la BPO

Le 17 mai 2016, la BPO a remis le chèque de parrainage de 1000 €, à cette occasion un pot a été servi au Sabot d’Or. Ce chèque servira, en plus des parrainages, à financer l’achat des arbres déjà plantés.

Un article sur Ouest-france a d’ailleurs été publié à cette occasion : http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-gilles-35590/au-verger-conservatoire-47-arbres-ont-ete-plantes-4245665.

Récolte de greffons

Fin février une trentaine de greffons des environs ont été recensés et répertoriés. Restera à savoir où ces greffons seront positionnés, à voir avec les parrains.

Plan du verger

Afin de faciliter le choix et l’attribution des greffons, voici le plan du verger :

Réunion des parrains le 27 février 2017

Nous avons eu notre réunion des parrains du Verger Conservatoire Citoyen le 27 février. Nous étions une douzaine présents sur les 28 parrains.

Il s’agissait de finaliser les modalités du parrainage. Chaque parrain aura son prénom inscrit sur l’arbre de son choix avec la variété greffée ; on a choisi le prénom pour concilier l’implication individuelle et l’aspect collectif du verger: le parrain n’est pas propriétaire d’un arbre, il participe à l’ensemble même s’il a un rapport privilégié avec celui qu’il s’est choisi. Pour les futures récoltes, dans 3 ou 4 ans, on privilégiera les opérations communes et festives…

Nous avons trouvé une trentaine de variétés intéressantes, anciennes et locales, à greffer, dont vous pouvez consulter la liste au lien suivant; comme il y a 47 arbres à greffer on pourra attribuer deux porte-greffes aux variétés les plus intéressantes.

Démonstration de greffage

Le samedi 18 mars a eu lieu la démonstration de greffage ainsi que le parrainage des arbres. L’occasion d’apprendre le greffage et aussi de choisir son arbre.

Une trentaine de personnes sont passées et la séance s’est terminée par un goûter partagé.

Quasiment tous les arbres du verger ont été greffés.