Chemins : emplacements réservés

Nous voulions obtenir que soient inscrits des emplacements réservés (sur lesquelles la commune a un droit de préemption en cas de mutation) afin d’optimiser les liaisons des sentiers pédestres de Saint Gilles avec ceux des communes voisines (Pleumeleuc, Clayes, la Chapelle-Thouaraut, Pacé, l’Hermitage) et d’éviter au maximum là où c’est possible les longues portions de macadam ou de routes à grande circulation.

Y a-t-il trop de chemins de randonnées à Saint Gilles ? La solidarité ville-campagne et intergénérationnelle rend souhaitable la mise à disposition des promeneurs du plus grand nombre de circuits possibles pour un loisir qui a de l’avenir et contribue à la santé de l’individu et de la planète ! Les chemins sont là pour 300 ans au moins !