Archives mensuelles : avril 2013

Que faire pour l’eau ?

Les états membres de l’Union Européenne ont adopté en 2000 une directive cadre sur l’eau (DCE) qui prévoyait d’atteindre en 2015 un bon état écologique des eaux de surface (cours d’eau, plans d’eau, littoral) et souterraines.

Le SDAGE (schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux) est un  document adopté par le comité de bassin (à l’échelle du territoire Loire-Bretagne) qui fixe pour 6 ans des orientations et propose des mesures pour parvenir à ce bon état écologique en 2015, ou à défaut en 2021 ou en 2027.

Au niveau de chaque bassin versant, le SAGE (schéma d’aménagement et de gestion des eaux) est piloté par la CLE (commission locale de l’eau) .

Pour évaluer l’état de l’eau, 5 classes de qualité ont été définies : très bon état=bleu ; bon état=vert (même avec 49mg de nitrates et sans tenir compte du glyphosate) ; état moyen=jaune ; médiocre=orange ; mauvais état=rouge. Pour ce qui est des cours d’eau, on constate une forte dominante de jaune et orange (moyen et médiocre) sur l’est de la Bretagne ; pour les eaux souterraines empoisonnées aux nitrates et aux pesticides, les données remontent à 2007 : état chimique médiocre pour la Bretagne.

De novembre 2012 à Avril 2013, le comité de bassin Loire-Bretagne interpelle le public (particuliers et associations) sur les questions importantes et les orientations du prochain SDAGE sur le site www.prenons-soin-soin-de-leau.fr

Que faut-il faire pour l’eau ? L’association « Eaux et Rivières de Bretagne » dont SGNE est partenaire vous  propose de répondre au questionnaire en ligne en préconisant dans les espaces libres :

  • d’améliorer la cohérence des politiques publiques en y intégrant vraiment les objectifs environnementaux,
  • favoriser le changement des pratiques agricoles et l’évolution vers une agriculture  durable  non polluante et favorisant la biodiversité (pour 30% des surfaces des bassins versants des captages), en encourageant l’agriculture biologique et l’évolution de l’agriculture conventionnelle vers plus de cohérence et de durabilité.
  • encourager une réduction du nombre d’animaux dans les zones d’élevage en excédent structurel,
  • taxer les polluants de façon à réduire leur utilisation (on sait que malgré les engagements du Grenelle de l’environnement de réduire de 50% l’utilisation des pesticides pour 2015, le marché des pesticides a augmenté en 2012 de 1,3% en volume et de 5% en chiffre d’affaire), –interdire tout traitement chimique des couverts végétaux (round up sur moutarde, etc..),
  • protection intégrale de toutes les zones humides,
  • soutien aux opérations de reconstitution du paysage bocager et à son entretien…

Pour changer de sujet et profiter du temps printanier, vous pouvez faire une randonnée sur le circuit de la Perrière nouvellement balisé depuis la Croix Denieul, au nord de la voie express. Vous le trouverez peut-être bientôt sur une carte des sentiers de Clayes et de Saint Gilles ; une réédition sera d’autant plus utile que le circuit de Cacé et du Vaurouil aura disparu du prochain topoguide 2014 de la FFRP, pour cause de

IMG_5435

non mise à jour des modifications au PDIPR (plan départemental des itinéraires de promenade et randonnées). On espère vivement que la SADIV n’achèvera pas la destruction commencée de la portion du sentier au Puits Gaillard : la destruction des talus avec déchaussement des chênes bordant leur laisse peu d’espoir de survie au sein de la ZAC…